Source : L'INDICATEUR

Le 11 novembre, la commune a dévoilé la plaque de ces cinq oubliés de la guerre. Les soldats s'appelaient Paul Boucherie (1880-1917), Nestor Duthoo (1887-1914), Eugène Godeville (1886-1915) et Roger Facon (1915-1941). Et il y a aussi Marie Petitprez (1871-1940), victime civile des bombardements de Merville.

C'est en menant des recherches pour son livre consacré à Neuf-Berquin que l'historien local Hervé Deremetz a retrouvé leur nom au milieu des archives.

Son ouvrage intitulé Neuf-Berquin à travers les siècles vient couronner les vingt ans d'existence du club des aînés. "Il ne peut pas y avoir plus beau cadeau pour un maire, pour une commune", déclarait Bernard Debeugny, premier magistrat, à l'issue de la cérémonie commémorative.


logo_indicateur2.gif